VALERIE DE LAUBRIERE

Une oeuvre de contraste et d'harmonie, pour la méditation , la prière , au sein de l'hôpital.
2008-2017



L'artiste Valérie de Laubrière vit depuis de nombreuse années en Bretagne, dans les influences souvent contrariées de la grande terre et de l'océan. Après Paris, les Arts-Appliqués ( art mural) et les Beaux Arts ( peinture),elle éloigne la figure et rompt pour une peinture à l'espace plus ouvert. Elle incorpore dans ses compositions la richesse vigoureuse des pigments minéraux ,des métaux oxydés ou leur éclat brut pour traduire l'énergie et les forces contrastées de la nature. Une lumière propre , spécifique s'affirme et s'impose...
Valérie de Laubrière mène sa recherche  et son oeuvre dans une enquête picturale qui entraîne la matière et le support même à l'expression d'une étoffe  plus abstraite ,y convoquant  bien plus qu'une surface de couleur : la texture, l'aspérité, la blessure , la déchirure qui pointe parfois , et la vitalité tendre ou tempétueuse de l'amour , immense et rudoyé. Elle procède largement , à la manière de l'expression pariétale, projetant ou appliquant les poudres minérales directement avec les mains, lissant gravant , touchant cette matière.Une gestualité et un contact risqués,généreux,qui transfèrent et "parlent"la sensibilité de l'artiste.

C'est à "St'art"- la foire européenne d'art contemporain qui se tient à Strasbourg-que fut initiée la commande qu'elle reçue d'une oeuvre murale à réaliser dans la chapelle de l'espace intercultuel du Nouvel Hôpital Civil européen, une construction moderne et puissante  au coeur de la ville.Une expérience qu'elle évoque avec enthousiasme, ayant pu intégrer le projet dans son ensemble ,de la maquette à la réalisation. Elle a pu renouer avec l'art mural,et déployer son propre univers pictural en trois dimensions: une paroi ondulante qui court sur plus d'une dizaine de mètres et arrime à sa boucle un mur porteur dont la couleur choisie par l'artiste est dense et chaleureuse.

La conception de l'oeuvre est simple et forte, imbriquant des symboles.Elle est construite de cendre végétale et d'une lumière interrogeant les variations des gris  et la présence accentuée du cuivre métallique, dans un jeu de contrastes colorés où s'affirme néanmoins la présence d'un tout.
Dans cette polyphonie de matières, la lumière circule par des plasticités et des transparences que l'artiste a voulues en accord avec le mouvement du support.De profonds aplats animent la paroi tels un ciel ou un cosmos , la gravité du ton comme ouverte et allégée,ou bien par, la suggestion d'une nuée stellaire, et l'inspiration du regard irrésistiblement attiré par les bruns  rouges du centre de la composition.
Dans cette fresque émane un chant magistral aux accents précieux de l'enluminure, tandis que le regard plonge dans l'espace d'une peinture aux intonations infinies.L'oeuvre de Valérie de Laubrière  accueille la liberté d'y réinventer ses sensations et ses pensées.

Par cette réalisation à vocation perenne, on doit saluer l'heureuse initiative  des commanditaires  d'avoir permis à une artiste pleinement actuelle de s'impliquer sereinement  sans lui imposer un style d'art sacré , sans inhiber l'engagement artistique et humain....Dans ce lieu de prière et de méditation, Valérie de Laubrière offre une oeuvre propice à la contemplation et au recueillement,une oeuvre pour chacun, et pour tous.

µµ* commanditaire:  Partenariat privé-public . Association "Art et Création pour la Chapelle du Nouvelle Hôpital Civil de Strasbourg", soutenue par le Conseil Général du Bas -Rhin, la ville de Strasbourg, le diocèse,
les aumôneries catholiques et protestantes, et plusieurs entreprises de la région.

Laurence d'Ist
Historienne de l'Art
Marcoussi  2008

 
Une belle image
Une belle image

Cendre et Lumière 1  2007-2017    acrylique , pigment , cendre , feuilles métalliques          Photographies Klaus Stober
détail cendre et cuivre , paroi  de droite

                        2018 Création d'une nouvelle oeuvre
                                                        A la  suite d'un important dégât des eaux survenu dans l'espace inter religieux au printemps 2017, j'ai reçu la commande de recréer une
                                                         nouvelle oeuvre ; une nouvelle version de "Cendre et Lumière" est ainsi née , commencée en décembre 2017 et terminée  le 15 Janvier 2018


Cendre et lumière 2  2.40X12 Liant,pigment,feuille métallique,cendre sur bois 2018

Au commencement....

paroi  de droite     Le passager ,cendre végétale , or, et cuivre sur bois
L'opposé du choeur, portrait "l'incarnation" 130x160 acrylique , cendre ,or,pigment sur toile 2008


L'incarnation  130x160 cm  acrylique , pigment , or, cendre  2008
détail 1 pigment cuivre et cendre
détail 2 pigment  cuivre et cendre
Créé avec Artmajeur